evolution-bebe logo

Les poux de tête: se préparer avant la rentrée scolaire

8/09/2020

Accueil » Les poux de tête: se préparer avant la rentrée scolaire

On aimerait que ça n’existe pas, mais ce n’est pas le cas. On aimerait qu’une fois qu’on s’en est débarrassé (si on a eu le  malheur d’en attraper), on soit protégé et immunisé, mais ce n’est pas le cas. Les poux sont présents depuis des siècles et ne sont pas prêts d’être éradiqués!

Les poux prolifèrent plus particulièrement en période de rentrée scolaire alors le mieux, c’est de tout savoir sur la bestiole : prévention, symptômes et examens minutieux. De cette façon, vous serez prêts à prendre les mesures nécessaires pour éviter que vos enfants reviennent à la maison avec cet intrus à l’automne. Et si, par malchance, vous devez combattre ces êtres indésirables, assurez-vous de bien connaître les différents traitements pour les éliminer. les traitements recommandés pour les éliminer sont également indiqués. Parent averti en vaut deux! 

Qui attrape des poux ?    

Bien que personne ne soit à l’abri d’attraper des poux de tête, ce sont les enfants entre 3 et 11 ans et leurs familles qui sont le plus à risque simplement parce que les poux se propagent facilement dans des endroits clos et peuplés comme l’école et la garderie.

Les poux ne sont pas sélectifs: pauvres ou riches, cheveux propres ou sales, attachés, en nattes ou libres, bref, ils s’attaquent à tout le monde sans distinction et ce, peu importe l’hygiène personnelle de ses hôtes.

Que sont les poux de tête?

Les poux de tête sont des parasites d’insectes sans ailes. Ils vivent dans les cheveux des humains et se nourrissent de leur sang. Leurs oeufs, appelés lentes, sont très petits, comme des pellicules, et peuvent vivre plus de 2 semaines. Devenu adulte, les poux (capitis pédiculose) peuvent vivre jusqu’à 30 jours lorsqu’ils sont nourris de sang humain et moins de 3 jours s’ils en sont privés.

Les lentes vivantes sont à 1 cm environ du cuir chevelu, sur la tige des cheveux, souvent derrière les oreilles ou sur la nuque. De la grosseur d’une pellicule, elles sont blanc-grisâtre, luisantes et recouvertes d’une substance collante qui les cimentent aux cheveux.

Les lentes mortes sont, quant à elles, à 5 ou 6 cm du cuir chevelu, plus blanc et désséchées.

Les poux sont grisâtres et approximativement de la grosseur d’une graine de sésame. Ils s’abritent derrière les oreilles, sur la nuque, près du cuir chevelu et sur le dessus de la tête. Les femelles pondent environ 3 à 5 oeufs dans une période de 24 heures et ce pour une durée de 7 à 10 jours. La plupart des lentes (oeufs) prennent de 7 à 11 jours pour éclore et ont besoin de sang dans les minutes qui suivent l’éclosion pour survivre. La durée de vie d’un pou est d’environ 25 jours. Parce que la température du corps humain est constante, les poux femelles se reproduisent continuellement, tout au long de l’année.

Comment s’attrapent-ils?

Les poux de tête sont très contagieux et peuvent se transmettre de différentes façons d’une personne à l’autre.

  • Ils se transmettent facilement par le contact direct des cheveux
  • Ils peuvent se transmettre — moins facilement — par l‘intermédiaire d’objets personnels, comme une brosse, un peigne, un chapeau, une écharpe, une serviette, un col de chandail, un casque de vélo, et d’autres articles en contact avec la tête.

Contrairement à la croyance populaire, les poux de tête ne sautent pas, ne volent pas et ne transmettent pas de maladie. Ils peuvent néanmoins causer des infections secondaires suite au grattement répété du cuir chevelu. Ils ne vivent pas non plus sur les animaux domestiques.

Il faut éviter de confondre les poux de tête avec les poux de corps. Ces derniers se différencient par le fait qu’ils attachent leurs oeufs à la fibre des vêtements, vivent sur le corps et peuvent transmettre des maladies graves. La qualité de l’hygiène est un facteur important dans le cas des poux de corps.

Quand et comment faire un examen de la tête?

Lorsque vous voyez votre enfant se gratter la tête à plusieurs reprises, ou s’il vous mentionne que « ça pique », il peut s’agir de poux. Ne prenez pas de chance, il vaut mieux vérifier et faire un examen minutieux immédiatement et, s’il y a lieu, traiter l’enfant rapidement plutôt que risquer la propagation à toute la famille et dans l’entourage. En sus des démangeaisons, qui ne sont pas toujours le premier signe à se manifester, une sensation de « chatouillement » dans les cheveux peut aussi indiquer la présence de poux.

Examen de la tête

Les lentes et poux sont difficiles à repérer à l’oeil nu. Un examen minutieux de la tête s’avère nécessaire pour les détecter. Vérifiez régulièrement, particulièrement pendant la période de la rentrée scolaire ou lorsque vous êtes mis au courant de la présence de poux à la garderie ou ailleurs.

  • Regardez attentivement la tête de l’enfant sous une lumière vive, idéalement avec une loupe (vérifiez les sourcils aussi)
  • Portez des gants jetables, mouillez les cheveux au préalable (ou après avoir lavé la tête) et utilisez un peigne fin 
  • Pour toute la tête, séparez les cheveux en très petites sections, du cuir chevelu jusqu’à leur extrémité
  • Passez le peigne fin dans chaque mèche de cheveux et vérifiez ensuite s’il y a présence des lentes ou poux sur le peigne
  • Regardez attentivement derrière les oreilles et près de la nuque, endroits où s’abritent les poux et lentes
  • Jetez les gants à la fin de l’examen ou lavez-vous les mains si vous n’en portez pas

Si vous détectez la présence de poux, il est nécessaire d’effectuer le même examen à tous les autres membres de la famille et de commencer rapidement un traitement à chacune des personnes atteintes. Si des adolescents/hommes sont infestés, pensez à vérifier et traiter aussi leur barbe.

De plus, même si cela peut vous causer une certaine gêne, il est extrêmement important d’aviser le plus vite possible l’école et le service de garde. Informez-vous sur leurs politiques en vigueur. Certains peuvent exiger de garder l’enfant à la maison jusqu’à complète disparition des poux.

Avisez aussi toute personne dans le voisinage qui aura été en contact étroit avec l’enfant ou les personnes infestées afin d’éviter la propagation.

Traitements contre les poux

Il existe plusieurs produits contre les poux sous forme de shampooing, lotions ou crème de rinçage. Certains traitements contiennent des pesticides, alors renseignez-vous auprès d’un pharmacien pour obtenir le produit qui vous convient.

À ce propos, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec recommande des traitements chimiques selon l’âge des enfants. Vous trouverez des informations et la liste de ces produits dans un article dédié aux traitements anti-poux.

Comme un soin particulier doit être pris afin d’enlever les lentes après tout traitement, nous vous conseillons de suivre la procédure détaillée étape par étape pour vous garantir des résultats positifs.

Nettoyer la maison et articles personnels

Parallèlement à l’application d’un traitement pour les cheveux efficace, un nettoyage en profondeur des effets personnels et meubles de la maison s’impose pour éliminer les poux complètement et prévenir la propagation à d’autres personnes.  Souvenez-vous que les poux peuvent survivre hors du corps humain pendant approximativement 3 jours. Par conséquent, nous vous recommandons de faire ce qui suit :

  • Lavez tous les vêtements, la literie et tous les articles personnels en contact avec les personnes infestées à l’eau très chaude avec du détergent. Faites ensuite complètement sécher à température élevée.
  • Faites tremper les brosses et les peignes dans de l‘eau très chaude pendant une quinzaine de minutes ou, préférablement, achetez-en d’autres si c’est possible.
  • Pour les articles qui ne peuvent être lavés à l’eau ou nettoyés à sec comme les oreillers, mettez-les dans des sacs en plastique et fermez hermétiquement pendant au moins 10 à 12 jours.
  • Faites un bon ménage en passant l’aspirateur en profondeur sur les tapis, les canapés, les chaises, les matelas, et toute autre surface où les personnes ont l’habitude de poser leur tête.
  • Nettoyez la voiture avec minutie.

Conseils de prévention contre les poux

Voici quelques conseils de prévention que nous vous suggérons de mettre en pratique.  Il est préférable d’expliquer à vos enfants ce qu’ils devraient ou ne devraient pas faire pour vous assurer leur collaboration.

  • Éviter les contacts directs avec les cheveux des autres
  • Garder les cheveux attachés, plus particulièrement lorsqu’il y a des poux dans l’entourage
  • Ne pas partager les brosses à cheveux, peignes, barrettes, bandeaux, casquettes et chapeaux avec les autres (pensez aussi à  parler des jouets, doudous et couvertures utilisées par les petits à la maternelle)
  • Mettre leurs tuques, casquettes, chapeaux et foulards dans leurs manches de manteaux

Notre dernière recommandation : faites un examen de la tête de vos enfants régulièrement. Si vous le faites après le lavage de tête, ça ne prendra que quelques minutes supplémentaires et vous vous éviterez beaucoup de problèmes!

Il est préférable d’adopter et de faire appliquer ces quelques conseils de prévention en tout temps mais, de façon réaliste, s’il n’est pas toujours possible de le faire, soyez au moins très vigilants pendant la période de rentrée scolaire. Les poux, eux, sont prêts pour la rentrée!

Article de la même catégories
Rhume ou Grippe?

Rhume ou Grippe?

Avec le froid qui arrive, nous sommes forcés d’y penser: la « saison » des rhumes et des grippes arrive (ou est déjà...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *