evolution-bebe logo

Comment Arrêter l’allaitement Maternel

8/09/2020

Accueil » Comment Arrêter l’allaitement Maternel

Que ce soit dû à un retour au travail, un changement de situation, ou simplement par choix, les mamans qui allaitent arrivent toutes au moment où elles doivent sevrer leur petit. Alors, comment arrêter l’allaitement maternel en allégeant la situation pour votre enfant et pour vous-même? Il y a plusieurs moyens de réussir votre sevrage tout en douceur et de rendre la fin de ce précieux moment moins éprouvante.

Conseils pour Sevrer Bébé

Dans la mesure du possible, donnez-vous du temps : idéalement, entre 15 jours à 3 semaines au minimum pour parvenir à un sevrage complet. De cette façon, votre enfant s’adaptera au changement et votre corps aussi. Le sevrage est une étape naturelle pour maman et bébé, mais il devrait être graduel. C’est une adaptation non seulement physique, mais aussi psychologique, alors à moins d’avoir à arrêter brusquement, un sevrage progressif est à conseiller.

Expliquez à votre bébé ce qui se passe lorsque vous enlevez une tétée et la remplacez par un biberon, gobelet, ou un autre aliment (selon son âge). Ne vous culpabilisez surtout pas si vous avez quelques difficultés et si votre enfant démontre une certaine résistance. C’est un changement qui peut demander quelques ajustements alors il faut essayer d’être flexible.

Le Sevrage Étape par Étape

Voici les étapes que l’on vous conseille pour faciliter la transition et mettre fin à votre allaitement maternel :

  • Quelques jours avant d’arrêter votre allaitement, diminuez la durée de temps au sein pour en arriver à sauter le boire que vous désirez éliminer quelques jours plus tard. Par exemple, si votre bébé boit en moyenne 10 minutes par sein, offrez-lui 9 minutes à la première tétée, 8 minutes le lendemain, et ainsi de suite. Selon l’âge de votre bébé, il sera important de remplacer cette tétée par de la formule, du lait, ou de la nourriture (voir prochaine section pour obtenir plus de conseils selon votre situation)
  • Éliminez seulement une tétée à la fois, en débutant par celle qui est la moins importante. (suggestions : en matinée, l’après-midi, ou tétée nocturne)
  • N’attendez pas que votre enfant soit affamé pour soustraire une tétée. Vous risquez une crise et du stress qui pourrait être évité! Vous le connaissez mieux que n’importe qui, alors s’il a l’habitude de boire toutes les 3 heures, prévoyez le coup et offrez-lui son biberon, gobelet ou autre collation avant l’heure à laquelle il boit normalement
  • Ne forcez pas votre bébé à prendre le biberon s’il refuse. Il est important d’essayer de créer un beau moment avec votre enfant et non une situation qui va lui causer du stress (donc vous causer du stress à vous aussi)
  • Attendez environ 5 jours entre chaque tétée que vous souhaitez éliminer
  • En suivant le même principe que notre première recommandation, diminuez le temps au sein du prochain boire à éliminer (graduellement bien sûr) lorsque vous retirez une tétée. De cette façon, chaque tétée est soustraite de manière progressive facilitant ainsi l’adaptation au changement de routine pour vous et votre bébé. De plus, moins les seins sont stimulés, moins ils produiront de lait alors vous diminuez ainsi les risques d’engorgement.
  • Déterminez un ordre de tétée à enlever pour ne pas sauter 2 allaitements de suite. Bref, alternez entre une tétée et un biberon
  • Si nécessaire (ou possible), demandez à votre conjoint de répondre aux pleurs de votre bébé s’il se réveille la nuit. Cette méthode peut aussi faciliter les choses pour les autres tétées à éliminer. Votre enfant sait très bien que votre conjoint ne peut pas allaiter alors il ne s’attendra pas à prendre le sein
  • Si votre enfant mange de la nourriture solide, vous pouvez lui changer les idées en lui offrant une collation ou quelque chose à boire lorsqu’il réclame le sein
  • N’oubliez pas qu’à travers toutes ces étapes, votre petit (et vous-même) aura besoin d’être réconforté alors n’hésitez surtout pas à le prendre dans vos bras et à le cajoler!

Transition au Biberon (9 mois et moins)

  • Dans la mesure du possible, commencez par lui offrir le lait que vous avez tiré dans un biberon. De cette manière, votre bébé n’aura qu’à s’adapter au changement de « méthode» et non de lait. Lorsqu’il sera habitué au biberon, il sera probablement plus facile de substituer le tout pour de la formule
  • Changez de position lorsque vous offrez le biberon. De cette manière, il sera peut-être plus facile pour votre enfant de dissocier l’allaitement à vous
  • Réchauffez la tétine sous l’eau chaude avant d’offrir le biberon pour que celle-ci soit le plus près possible de la température de votre corps

Transition au Gobelet (plus de 9 mois)

  • Ne vous attendez pas à ce que vote bébé comprenne comment fonctionne le gobelet les premières fois. Il se peut qu’il y ait une période d’ajustement
  • Conseil pratique : laissez des gobelets (avec le l’eau si votre enfant peut en boire) un peupartout dans votre maison dans les semaines précédant le sevrage (avec ses jouets, dans son exerciseur). Éventuellement, il apprendra comment celui-ci fonctionne!

Arrêter l’allaitement avant de s’endormir pour la Nuit

La dernière tétée avant  le dodo est possiblement la plus difficile à cesser pour vous et votre bébé. C’est pour cela qu’on vous conseille de changer l’ordre de votre routine– de façon minimale- tout en gardant les mêmes éléments de votre rituel. Par exemple :

  • Assurez-vous que votre enfant ne s’endort pas au sein : si votre bébé à l’habitude de s’endormir en plein boire, essayez de faire en sorte d’interrompre sa tétée juste avant le fait pour qu’il apprenne à dissocier vos seins du dodo
  • Si vous avez l’habitude de donner le bain en premier et que la tétée est la dernière chose que vous faites avec votre bébé avant de l’endormir, changez l’ordre de votre routine, par exemple donnez la tétée, ensuite le bain suivi du dodo
  • Ajouter un élément qui pourrait « remplacer » l’allaitement. Par exemple, vous pouvez lire une histoire ensemble, chanter quelques chansons, faire le tour de votre maison et éteindre les lumières en souhaitant « bonne nuit » à chaque pièce…

L’Engorgement

Attendez-vous à avoir de l’engorgement lorsque vous envisagez de cesser l’allaitement. De la même manière que vos seins se sont ajustés pour nourrir votre bébé selon ses besoins lorsque vous allaitiez, lors du sevrage, votre surplus de lait diminue pour combler les nouvelles demandes de votre enfant, qui, dans ce cas, équivalent à moins de lait.

Pour diminuer l’engorgementextrayez le surplus de lait de vos seins manuellement. Certaines préfèrent utiliser une pompe, mais prenez garde de seulement tirer le lait nécessaire pour enlever la pression, sinon, vous continuerez de stimuler vos seins et ils produiront encore plus de lait! Idéalement, extrayez votre lait avant de ressentir une trop grosse pression afin de limiter l’inconfort. Ayez recours à des compresses d’eau tiède ou encore, allez prendre une douche pour extraire l’excédent de lait et soulager le désagrément relié à l’engorgement.

La Fin d’une Étape, le Début d’une Autre!

N’oubliez pas que de cesser l’allaitement maternel est une étape importante à traverser pour vous et votre bébé alors, soyez patient. Si vous craignez que d’arrêter l’allaitement vous éloigne de votre enfant, sachez que vous trouverez d’autres moyens de le dorloter. Votre relation se développera en autre chose qui sera tout aussi merveilleux. Après tout, les mamans qui n’ont jamais allaité (ou encore les papas!) sont tout autant capables de câliner leurs enfants!

Article de la même catégories

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *